L’ordre de masseur kinésithérapeute vient d’annoncer dans un communiqué la reconnaissance du titre niveau 1 du diplôme d’Etat de Masseur-Kinésithérapeute par la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP) publiée dans le bulletin officiel du Ministère des affaires sociales et de la Santé.
Le titre était jusqu’à présent reconnu au grade de licence, donc niveau II dans la nomenclature.
Comme le souligne le message de l’ordre cela n’implique malheureusement pas que le diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute donne le grade Master. En effet, à ce jour, ce diplôme ne délivre officiellement que 240 ects, soit 60 ects sur 4 ans et non 60 ects sur 5 ans pour un master, créditant ainsi un total de 300 ects pour le grade master. Nous sommes donc pour le moment, loin du compte en ce qui concerne le diplôme de masseur-kinésithérapeute.

Diplôme niveau 1

Il semblerait cependant qu’il y ait une confusion dans l’article de Pascale Matthieu présidente du conseil national de l’ordre de masseur-kinésithérapeute, qui cite en titre : « …5 années d’études au diplôme de masso-kinésithérapie ». Or ce n’est malheureusement pas tout à fait exact car la sélection en formation masso-kinésithérapique s’effectue à partir d’une première année de licence dans les domaines : Staps, Sciences, PACES, donc de facto non intégrés au cursus d’études kinésithérapiques. Cette première année de licence conditionne l’accès à la formation mais ne fait pas partie intégrante de la formation. Il faut donc effectivement nécessairement 5 années incompressibles pour obtenir le diplôme, mais il y a 4 années d’études proprement dite de masso-kinésithérapie, donc 4 années d’études au diplôme de masso-kinésithérapie et non 5.

Dans l’état actuel, il parait donc encore malheureusement très improbable que le ministère octroie le titre de master à une formation qui ne se déroule pédagogiquement que sur 4 ans, même s’il nécessite de faire une année supplémentaire, mais dans une autre formation, pour y accéder.
Concernant l’obtention du master, Pascale Matthieu, dans son article de l’ordre, établie que : « …plus rien techniquement ne s’oppose. ». Malheureusement, la vision globalisant les 5 années d’études donne cette impression de conséquence logique d’une validation du grade master. Mais comme nous l’avons vu, il s’agit bien de 4 ans de formation kiné et non de cinq.
A moins qu’une réforme intervienne pour intégrer cette première année de licence sélective dans le cursus complet de la formation au diplôme de masso-kinésithérapie, soit en l’intégrant totalement dans la filière PACES au même titre que les formations médicales, soit en créant une filière spécifique au sein de la convention IFMK/université. Mais pour l’heure, il nous parait rester indubitablement encore une pierre d’achoppement pour obtenir le master.

 

Nous suivre sur les réseaux :  TwitterLien Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires