D’une manière générale, les études paramédicales ne sont pas gratuites (entre 3000 et 10000 euros). Parmi les divers financements des études paramédicales (notamment infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes) comme les bourses, les prêts bancaires et les contrats de formation en apprentissage (CFA), les études au sein du Campus Paramédical de la Porte de Paris sont susceptibles d’être financés par les contrats d’allocation d’études à ne pas confondre avec les contrats régionaux d’exercice sanitaire (allocation d’études pour incitation à l’installation régionale en Ile-de-France).

Contrat d'allocation d'études

Quels en sont les principes ?

Actuellement les hôpitaux et centres de soins sont en manque chronique de professionnels de Santé. Pour pallier cet état de fait, ces derniers ont alloué un budget dans la formation et le recrutement des étudiants paramédicaux.
Les allocations d’études ont donc été instaurées afin d’inciter les étudiants à s’engager au sein de l’établissement qui contribue au financement des études.
Ce budget est mis en place par concertation annuelle entre les Instituts de formation et le service DRH des établissements de soins partenaires.

Généralement, l’établissement de Santé ou hôpital finance entre 50 et 100% d’une ou 3 années de scolarité en Institut, et en contrepartie l’étudiant s’engage à signer un contrat de travail au sein de l’organisme financeur (hôpital, centre de santé) pour une durée généralement égale à la durée de l’allocation.
Notez il n’y a pas de règles légales ou de normes réglementaires qui encadrent strictement les conditions d’attribution d’un contrat d’allocation d’études. Chaque établissement de Santé y place les conditions et critères qu’il veut. Par exemple, un établissement peut financer intégralement les études sur une ou deux années et en contrepartie demander à ce que l’étudiant diplômé travaille au sein de l’établissement pour une durée double de celle du financement.

Pour mettre en place ces contrats, la procédure est la suivante :

Dès que le centre de Santé a alloué un budget, il fixe le montant, la durée et les conditions d’embauche des futurs diplômés, puis transmets ces informations à l’institut de formation paramédical (Institut de Formation en Masso-kinésithérapie, Institut de formation en Soins Infirmiers) qui les diffuse auprès de ses étudiants.
L’étudiant intéressé contacte ensuite l’établissement de Santé et dépose un dossier de candidature à l’allocation. Ce dossier est ensuite étudié par l’établissement puis sélectionné en fonction du budget disponible et des diverses demandes.

Les critères pris en compte sont généralement d’ordre pédagogique (évaluation des notes de l’étudiant), social (évaluation du niveau de ressources financières), psychologique (motivation, sérieux, intérêt) et médical (aptitude et santé physique).

Complété avec un prêt étudiant, le contrat d’allocation peut permettre de financer intégralement ses études. Et contrairement au CFA (contrat de formation en apprentissage), il n’oblige pas l’étudiant à travailler pendant sa formation.
 

Twitter

Lien Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires