Avec la réforme des études de santé, de plus en plus d’étudiants se retrouvent dans l’obligation de faire leur première année de sélection en université plus ou moins proche de chez eux, puis se voient sélectionnés pour un institut de formation santé à l’autre bout de la région parisienne. Ils se retrouvent donc souvent contraints de prendre un logement près de leur lieu d’étude. Il nous paraissait donc intéressant de vous soumettre cet article qui vous propose de faire le point sur l’aide au logement proposé par la CAF (Caisse d’allocation Familiale).

En théorie, une allocation logement peut être versée, sous certaines conditions, à toute personne française ou étrangère, boursière ou non, qui loue ou qui achète individuellement ou en collocation/copropriété un logement en France qu’il soit privé ou social. Il existe 3 types d’allocations : l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement familiale (ALF) et l’allocation de logement sociale (ALS). L’APL est versée en raison d’un critère de financement du logement (conventionné), l’ALF est versée en raison de la situation familiale, et l’ALS est versée dans tous les autres cas.

Pour obtenir plus d’information n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet de la Caisse d’allocations familiales (Caf).

logement étudiant

Vous trouvez un parcours en ligne avec les possibilités notamment :
• D’utiliser un simulateur pour le logement étudiant (pour effectuer cette simulation, il vous faudra renseigner un certain nombre d’informations sur votre futur logement, vos ressources et votre situation scolaire/professionnelle) ;
• D’effectuer votre demande d’allocation de logement, qui s’effectue en ligne au moment de votre emménagement ;
• D’utiliser l’application mobile de la Caf pour connaître l’état d’avancement de votre dossier, la confirmation de vos droits et éventuellement la date du premier versement de votre aide au logement.

Notez que l’aide au logement n’est effective qu’à partir du mois suivant votre entrée dans les lieux, son premier versement étant en principe effectué deux mois après votre demande.
En outre, le fait que les parents bénéficient d’une aide au logement pour leur résidence, n’interdit pas à leurs enfants étudiants d’en bénéficier pour leur logement étudiant. Par contre, ces derniers étant considérés comme indépendants du foyer, les allocations familiales versées aux parents en seront donc impactées.

 

Suivre l’actualité du Campus sur nos réseaux :
TwitterLien Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires